Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv

Bourg en Bresse : la liste des adjoints et conseillers délégués

samedi 29 mars 2014

Jean-François Débat
@Photos.LYFtv.com - 
Réélu au premier tour le 23 mars 2014, le Maire de Bourg en Bresse Jean-François Débat,  qui est aussi Vice Président chargé des finances au Conseil Régional Rhône-Alpes, n'a pas tardé à faire connaître la liste de ses adjoints et des conseillers délégués :

 LISTE DES ADJOINTS AU MAIRE
1er Adjoint Administration générale – Coordination – Mutualisation Michel FONTAINE
2ème Adjointe Proximité - Travaux - Environnement Isabelle MAISTRE
3ème Adjoint Culture – Relations internationales Guillaume LACROIX
4ème Adjointe Sports Françoise COURTINE
5ème Adjoint Démocratie locale – Politique de la ville – Jeunesse Alain BONTEMPS
6ème Adjointe Action éducative et périscolaire Nadia OULED-SALEM
7ème Adjoint Commerce – Artisanat Thierry MOIROUX
8ème Adjointe Urbanisme - Déplacements Claudie SAINT-ANDRE
9ème Adjoint Finances – Ressources humaines Jean-Marc GERLIER
10ème Adjointe Action sociale – Logement Denise DARBON
11ème Adjointe Santé – Personnes handicapées – Liens intergénérationnels – Petite enfance Véronique ROCHE
Conseiller délégué Relations internationales Gérard LORA-TONET
Conseillère déléguée Animation de la ville Martine DESBENOIT
Conseiller délégué Énergie – Environnement Christian PORRIN
Conseiller délégué Déplacements – Proximité Sébastien GUERAUD

Lire la suite - Bourg en Bresse : la liste des adjoints et conseillers délégués

Elections municipales : excellents scores des sites Web d'Actualités selon l'OJD

lundi 24 mars 2014


L'OJD en charge du contrôle de la fréquentation des supports numériques a enregistré lors du 1er tour des élections municipales, un pic exceptionnel de la consultation des Sites Web d'Actualités et d’Informations.
L'OJD publie ci-dessous deux classements, le premier classe les 20 sites web d'Actualités et d’Informationsles plus Visités, lors du  1er tour des élections municipales de ce dimanche 23 mars, le second, présente les 20 sites web ayant enregistrés les plus fortes progressions en pourcentage, à cette occasion.

Cliquer pour telecharger
*Nombre moyen de visites sur les 4 dimanches de février 2014 (semaine 5 à 8)

Cliquer pour telecharger
*Nombre moyen de visites sur les 4 dimanches de février 2014 (semaine 5 à 8)

Visite : acte de consultation d’au moins une page du site Internet effectué par un Visiteur Unique depuis un terminal connecté. Une absence d’activité sur le site Internet excédant trente minutes vaut pour fin de la Visite.
Tous nos chiffres certifiés sont consultables sur Ojd.com.

Lire la suite - Elections municipales : excellents scores des sites Web d'Actualités selon l'OJD

"Comprendre les communes et intercommunalités", un guide pratique pour les élus et les (simples) citoyens

samedi 15 mars 2014


Guide+communes+intercommunalités Les Français sont très concernés par la politique communale... Pratique, simple et accessible, cet ouvrage décrit le fonctionnement et les compétences de la mairie. Il est destiné tant aux simples citoyens qu'à ceux qui s'engagent dans le débat public local. 

Éclairer les enjeux de gestion, comprendre les bouleversements institutionnels qui découlent de la décentralisation, fournir les clés de la décision locale, telle est la vocation de cette édition enrichie intégrant la coopération intercommunale.

 Ses auteurs experts, formateurs ou consultants réalisent ici un outil au service de la démocratie locale. Il s'inscrit dans la perspective du développement durable qui implique chaque usager et citoyen de la commune dans la gestion de celle-ci. Qu'il s'agisse d'analyser le fonctionnement institutionnel d'une collectivité, les mécanismes d'un budget municipal ou intercommunal, les conséquences concrètes des décisions locales ... ce guide se révèle indispensable pour une citoyenneté responsable. 

Jean-Pierre Muret contribue depuis longtemps à la formation des élus et des citoyens au fonctionnement des collectivités locales. Fondateur du réseau d'experts Gestions locales en 1989, il a notamment enseigné à l'université Paris IV Sorbonne. 
Pascale Nicolle conseille et accompagne les élus depuis près de vingt-cinq ans. Ancien journaliste (ESJ Lille), directeur de la communication de collectivités locales, il est directeur associé d'un cabinet spécialisé, La suite dans les idées, fondé en 2002, et anime Gestions locales depuis 2010.

  Commander Comprendre la vie municipale sur la librairie de LYFtv (livraison par Amazon)


Lire la suite - "Comprendre les communes et intercommunalités", un guide pratique pour les élus et les (simples) citoyens

Jean-Jack Queyranne définit ses orientations budgétaires pour 2014 en Rhône-Alpes

vendredi 25 octobre 2013

Le Conseil régional a débattu les 24 et 25 octobre des orientations du budget 2014 qui sera examiné lors le la prochaine assemblée plénière qui se tiendra les 18, 19 et 20 décembre prochains. « Le budget 2014 sera un budget de responsabilité » a assuré le Président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack QUEYRANNE, avant d'ajouter « Nous devons faire face à nos engagements et à la situation générale de notre pays et des entreprises dans notre région ».
« En euros constants, le budget global 2014 sera le même qu’en 2009 »
Selon Jean-François DEBAT, le Maire de Bourg en Bresse et Vice-président de Région délégué aux finances, à la décentralisation, le cadre du pacte national de retour à l’équilibre des finances publiques sera respecté. ,Il a insisté sur le fait qu’il « faut en finir avec le discours sur la dérive des dépenses dans les collectivités locales ». La Région doit préserver une situation financière saine, en 2014, les dépenses feront ainsi l’objet d’une vigilance accrue.
Un effort de 15M€ "pour préserver des capacités d’intervention pour l’avenir". 
La priorité sera donnée aux fondamentaux de l’action régionale dont les piliers sont la réussite scolaire des lycéens, la formation et l’emploi pour les chômeurs, les trains du quotidien. La Région maintiendra ses efforts en faveur du développement économique et de la transition énergétique, en substituant de plus en plus aux subventions par des aides de fonds d’intervention à fort effet levier. L’investissement portera principalement sur les lycées, les transports, l’aménagement du territoire, l’action économique, l’enseignement supérieur et la recherche.
En conclusion des échanges, Jean-Jack QUEYRANNE a rappelé que la Région venait de réaliser une émission obligataire portant sur un emprunt de 150 M€ au taux moyen très avantageux de 3% grâce au maintien par l’agence Fitch Ratings de la note de Rhône-Alpes au niveau le plus élevé possible pour une collectivité locale, « illustration d’une gestion sérieuse et prévoyante » selon le Président de la Région. 

 -----------------------

LYonenFrance a besoin de votre soutien - abonnez vous !

Lire la suite - Jean-Jack Queyranne définit ses orientations budgétaires pour 2014 en Rhône-Alpes

P.S. : les militants désignent leurs têtes de liste dans trente villes du Rhône dont Lyon et Villeurbanne

vendredi 11 octobre 2013

             

 Jeudi 10 octobre de 17h à 22h, les militants du parti socialiste étaient appelés à désigner les premiers des leurs pour les prochaines élections municipales. Dans le Rhône ce sont 30 communes qui étaient concernées par ce scrutin marqué par un taux de participation supérieur à 60%.
Les maires sortants de Saint-Fons et Villeurbanne qui se voyaient opposer une candidature ont été largement reconduits dès le premier tour.
Toutes les autres communes du département pour lesquelles plusieurs candidats étaient en lice (Ste Foy et Caluire) ont également donné une majorité absolue à l'un deux dès ce premier tour.
A Lyon, Gérard Collomb a été désigné avec plus de 88% de participation et 96% des voix.

Nous n'aurons donc pas de second tour sur le département. Ce scrutin clôture pour les socialistes la première séquence de préparation des élections municipales de 2014.

Désormais, les premiers des socialistes vont travailler à la constitution de leurs listes qui seront soumises aux militants le 21 novembre.

Communiqué de la Fédération PS du Rhône - 

 -----------------------

LYonenFrance a besoin de votre soutien - abonnez vous !

Lire la suite - P.S. : les militants désignent leurs têtes de liste dans trente villes du Rhône dont Lyon et Villeurbanne

Changement de tête au groupe EELV du conseil régional Rhône-Alpes

jeudi 10 octobre 2013





             
Depuis 2010, le groupe d’élus EELV au conseil régional était présidé en tandem par l’Isérois Eric Piolle et la Savoyarde Alexandra Cusey. Eric Piolle passe la main de la co-présidence à Jean-Charles Kohlhaas, toujours aux côtés d’Alexandra Cusey. Voici les trajectoires de trois élus impliqués.

Alexandra Cusey, impliquée tous azimuts 

Alexandra Cusey - Photo : Marie BienaiméA 38 ans, Alexandra Cusey, graphiste de métier, n’est pas une nouvelle venue en politique. La politique, elle la pratique au sens large et avec un grand « P ». « Il y a tant de façons de militer : par sa consommation réfléchie, par le temps donné aux autres, par l’énergie mise dans des associations ou dans un parti, explique-t-elle, l’important est de sortir du dogme et, humblement, de faire vivre ses idées. »

Toute jeune, on l’aperçoit en tête de manifs lycéennes ; puis, d’associations en collectifs, on la retrouve militant pour la solidarité Nord-Sud et les droits humains, contre le conflit israélo-palestinien… « C’est d’abord la révolte qui m’a guidée ». 

De l’associatif au politique

Puis, au fil de l’action, l’engagement associatif a nourri un engagement plus politique : « J’ai pris conscience de la nécessité du respect de l’autre, du travail collectif, de la non violence et de la persévérance. Mais surtout, il m’est apparu nécessaire de m’investir pour un autre projet de société. J’ai adhéré à un parti : Les Verts, c’était une évidence. »
A la Région, Alexandra poursuit son action persévérante pour les droits humains, notamment au sein de la commission « politique de la Ville ».

Jean-Charles Kohlhaas : l’infirmier mordu des trains 

Photo Jean-Charles Kohlhaas
Soins aux malades, batailles électorales, technique ferroviaire : quand Jean-Charles Kohlhaas s’engage, c’est à 100 % et avec passion. C’est aux urgences de l’hôpital qu’il commence sa carrière d’infirmier sur les chapeaux de roues. « J’aimais l’adrénaline que cela m’apportait. Je ne vivais que pour cela, mes horaires étaient complètement décalés, je n’avais plus de relations humaines. »

C’est pourquoi il rejoint la Croix-Rouge pour devenir directeur adjoint de l’urgence : « C’était à la fois un travail lourd et qui reposait sur le bénévolat. Le mouvement associatif est une bonne école. Il m’a permis de découvrir que je savais m’adresser aux gens. Cela m’a aidé pour entrer en politique. »
C’est ainsi qu’en 1995, il se présente dans une liste aux municipales de Chaponost, près de Lyon, Il devient président du centre social de la ville, une association en mauvaise santé financière. «J’ai repris l’organisation, ce qui a impliqué une restructuration du personnel. C’était un travail de chef de PME en difficulté.»

Ferrovipathes

A la fin des années 90, il se rapproche de Martine Aubry et réfléchit à structurer son engagement. «Avec quelques collègues, nous éprouvions le besoin d’un réseau et d’une formation. En même temps, je ne voulais pas d’un parti trop fermé. Pour moi, Les Verts étaient celui qui ressemblait le moins à un carcan.»
C’est là qu’il rencontre des militants passionnés de la chose ferroviaire et des transports collectifs, des «ferrovipathes». Il «mord à l’hameço », et lui qui n’avait aucune connaissance en la matière deviendra progressivement l’un des meilleurs spécialistes des réseaux ferroviaires des milieux politiques rhônalpins. «Quand je fais quelque chose, j’ai envie de le faire à fond», dit-il dans un sourire.

Candidature autonome

Fidèle à ce principe, il prépare pendant deux ans sa candidature aux cantonales de 2001. Il cherche à donner de la cohérence aux 14 candidatures du Rhône avec des professions de foi communes. Les scores sont bons, il prend la tête du parti dans le département.
Aux régionales de 2004, il milite pour une candidature autonome des Verts face au PS. A nouveau, la liste dépasse les 10 %. Jean-Charles Kohlhaas devient conseiller régional, réélu en 2010. Parallèlement, il conserve une activité d’infirmier libéral pour garder un lien avec le terrain.

Eric Piolle, l’ingénieur solidaire 


Eric-piolleDe prime abord, Eric Piolle ne colle pas aux clichés. Du temps où il était ingénieur dans un grand groupe d’informatique, il passait beaucoup de temps connecté à l’Internet ou au téléphone, communiquant avec l’autre bout du monde.

Tout cadre qu’il était, Eric Piolle est aussi depuis longtemps un militant, engagé dans des structures de soutien à des personnes en difficultés. Parent d’élèves solidaire, il est le créateur à Grenoble d’une antenne du Réseau de solidarité avec les enfants de familles sans-papiers (RESF).

Dépasser le mythe de la croissance

Dès 1993, il a suivi les réflexions de Pierre Larrouturou autour de la semaine de 4 jours. De là, le passage à l’écologie politique lui a semblé logique. Il considère qu’il est urgent de dépasser le productivisme afin de passer à un modèle de croissance au service de l’humain et de ses besoins essentiels : éducation, transports, alimentation saine, logement… «Les responsables politiques courent trop après le mythe de la croissance ! Europe Ecologie est à mon sens actuellement la seule force portant un projet global et cohérent, en-dehors d’une gauche gestionnaire et d’une droite individualiste et déconstructive.»
Finances, recherche, économie et emploi restent ses domaines de prédilection.

(Communiqué du groupe EE- LV) 
 -----------------------

LYonenFrance a besoin de votre soutien - abonnez vous !

Lire la suite - Changement de tête au groupe EELV du conseil régional Rhône-Alpes

Elections municipales et européennes : comment s’inscrire sur les listes électorales :

mercredi 9 octobre 2013



carte+électorale+photo
Les prochaines élections municipales en France auront lieu les 23 et 30 mars prochain, avant la tenue des élections européennes le 25 mai 2014. Pour pouvoir voter, les citoyens français et de l’Union européenne doivent être inscrits sur les listes électorales, au plus tard le 31 décembre 2013. L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans. En dehors de cette situation, l’inscription sur les listes fait l’objet d’une démarche volontaire (à effectuer au plus tôt). 

L’inscription sur les listes électorales est possible selon 3 modalités : soit en se rendant à la mairie avec les pièces exigées (formulaire d’inscription, pièce d’identité et justificatif de domicile), soit par courrier en envoyant à la mairie le formulaire d’inscription (cerfa n°12669*01 téléchargeable sur service-public.fr), une photocopie d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile, soit par internet, dans certaines communes, en utilisant le téléservice proposé par mon.service-public.fr.

À noter : les citoyens de l’Union Européenne sont dans l’obligation d’utiliser des formulaires spécifiques (téléchargeables sur service-public.fr) : · cerfa n°12670*01 pour les élections municipales, · cerfa n°12671*01 pour les élections européennes. 

Pour en savoir plus, service-public.fr offre un accès simple et rapide à :
Pour tout savoir sur les modalités nécessaires pour obtenir sa carte d’électeur, avant la date limite, il suffit de se rendre sur service-public.fr, le site officiel de l’administration française : http://www.service-public.fr/actualites/00682.html

 -----------------------

LYonenFrance a besoin de votre soutien - abonnez vous !

Lire la suite - Elections municipales et européennes : comment s’inscrire sur les listes électorales :

Guy Levi est le nouveau SGAR (Secrétaire Général pour les Affaires Régionales) Rhône-Alpes

jeudi 26 septembre 2013

               

La politique régionale de l’Etat change de visage. Guy LEVI vient d’être nommé à la tête du Secrétariat Général pour les Affaires Régionales, le SGAR.

En étroite collaboration avec tous les services de l’Etat, il aura pour mission d’assister Jean-François CARENCO, préfet du Rhône et de la région Rhône-Alpes dans la direction des services de l’Etat dans la région.

Guy LEVI était jusqu’alors directeur départemental des territoires (DDT), en charge notamment de la rénovation urbaine du Rhône, de la prévention des risques naturels, des infrastructures de l’Etat et du suivi de l’Agriculture.

Chargé désormais des affaires régionales de l’Etat, il s’est fixé pour but de « renforcer la gouvernance opérationnelle de l’Etat en Rhône-Alpes ». Pour cela, il entend faire jouer au SGAR « un rôle fédérateur » aux avant-postes de l’action publique au service des 6 300 000 habitants des 8 départements de la région en pleine collaboration avec les services du Conseil régional.


 -----------------------

LYonenFrance a besoin de votre soutien - abonnez vous !

Lire la suite - Guy Levi est le nouveau SGAR (Secrétaire Général pour les Affaires Régionales) Rhône-Alpes

Webmaster? Intégrez LYon-Photos.fr à votre site :

(cliquer sur "Share") -

Rappel : Législatives 2012

législatives
--> Les résultats par communes, villes, circonscriptions, etc... (données fournies par le Ministère de l'Intérieur)
 
 

temps libre - tourisme - voyages